On apprend à tout âge. Nous commençons à apprendre dès le jour de notre naissance et ne cessons jamais de nous instruire quotidiennement tout au long de notre vie. Cela fait de chacun d’entre nous un expert de l’expérience apprenant.

En cultivant cette expérience apprenant, nous pouvons identifier rapidement quels sont nos leviers de motivation en tant qu’apprenants. Lorsque nous étions à l’école, quels étaient les cours qui nous laissaient de marbre, nous ennuyaient au plus haut point ou nous faisaient ressentir un profond sentiment d’exclusion ? La plupart du temps, ce manque de connexion ou de pertinence qui affecte notre perception du cours et de son contenu est dû à une expérience d’apprentissage médiocre. Lorsque l’ennui et la lassitude commencent à s’emparer de l’apprenant, ce n’est jamais bon signe pour son implication : ce dernier risque de rapidement se désengager.

Fort heureusement, on assiste en ce moment à une révolution technologique sans précédent dans le domaine de l’apprentissage.

« L’Apprentissage Moderne » s’éloigne du cadre traditionnel de la salle de classe. Nous le retrouvons sur nos propres outils et appareils – smartphones, tablettes ou ordinateurs personnels – et en profitons un peu chaque jour, le temps d’un trajet domicile-travail ou à la pause-café.

Démystifier l’Apprenant Moderne

Dans quelle mesure la technologie et les nouvelles préférences en termes d’apprentissage façonnent-elles notre manière d’apprendre aujourd’hui ?

Ce mode d’apprentissage permet d’améliorer l’engagement de l’apprenant grâce à l’utilisation d’un ensemble particulièrement stimulant d’outils en ligne exploitant les nouvelles technologies, qui rendent l’apprentissage à la fois plus accessible et plus attrayant.

On observe en particulier six nouvelles tendances reposant sur le digital dans le milieu de la formation. Elles visent à rendre les contenus d’apprentissage plus digestes et à garantir aux entreprises un meilleur retour sur investissement.

1.  L’Intelligence Artificielle dans l’apprentissage moderne

L’Intelligence Artificielle (IA) aide à accroître l’engagement lorsque l’apprenant étudie les modules de son programme de formation en ligne. Par ailleurs, elle peut également optimiser l’engagement dès le processus de création des contenus pédagogiques.

Les outils utilisant l’IA peuvent permettre de développer des contenus d’apprentissage interactifs à partir de diverses sources en l’espace de quelques minutes. En plus de transformer ces documents, podcasts et vidéos en modules d’e-learning, ces outils peuvent intégrer des contenus tels que des articles Wikipédia, des conférences TED ou des vidéos YouTube visant à faciliter l’apprentissage.

2.  La personnalisation des contenus dans l’apprentissage moderne

Faisons une petite expérience : essayez d’entrer dans une pièce pleine de gens et dites-leur bonjour tout en fixant résolument vos chaussures. Pensez-vous que vous réussirez ainsi à établir une connexion avec ces personnes ?

Il est fort probable que non, car lorsque vous entrez dans une pièce de cette manière, vous êtes présent sans être là. Si vous croisez le regard d’une personne, cela suffit pour que cette dernière se sente reconnue, valorisée, remarquée. 

La personnalisation des contenus vise à optimiser ces derniers en fonction des besoins des apprenants, en s’adaptant à leur niveau, à leurs compétences et capacités, à leurs centres d’intérêt et au poste qu’ils occupent ainsi qu’à leurs responsabilités. Des contenus d’apprentissage personnalisés permettent de garantir une expérience apprenant unique pour chaque individu.

Cette approche personnalisée est particulièrement importante dans le cadre de l’apprentissage moderne car un programme de formation mal ciblé peut amener l’apprenant à ne pas se sentir concerné et peut provoquer son désengagement. 

3.  Le Storytelling dans l’apprentissage moderne

La formation qui se base sur une narration interactive – pratique très populaire dans l’univers du jeu – désigne une expérience apprenant en ligne utilisant le storytelling pour structurer l’apprentissage. Cette approche combine la narration traditionnelle, les arts visuels et l’interactivité de manière à placer l’apprenant au cœur de l’environnement digital de la formation.

Le storytelling apporte instantanément une énorme valeur ajoutée à vos contenus en exploitant des vidéos, images et autres médias constamment mis à jour et actualisés. Il peut ainsi générer des taux d’engagement bien plus élevés en proposant à l’apprenant de découvrir des histoires passionnantes auxquelles il n’a accès que sur un court laps de temps.

Dès lors, vous pouvez mettre en place une infinité de procédés afin d’optimiser l’expérience apprenant et de maintenir l’engagement de vos employés.

4.  L’apprentissage social et l’influence des retours utilisateurs

Les retours et commentaires favorables de tierces personnes constituent un des leviers de motivation les plus efficaces au sein de la société actuelle. Ils influent sur nos comportements et l’idée que nous nous faisons d’une opinion ou d’un produit.

L’appréciation des pairs peut s’avérer très efficace

« Votre ami Tom a adoré ce cours ! ». Il s’agit là d’un constat tout simple, mais redoutablement puissant si ledit Tom est un ami dont vous respectez les opinions, et qui pourrait avoir une influence non négligeable sur vos actions à venir. L’appréciation des pairs peut s’avérer très efficace et faire autorité lorsqu’un individu est amené à prendre une décision. C’est une pratique au demeurant très utile pour tisser des liens plus étroits entre différentes communautés et réseaux sociaux.

Les outils d’apprentissage qui encouragent les employés à créer, partager et commenter les contenus de leur formation constituent un autre facteur clé pour renforcer leur engagement vis-à-vis de l’apprentissage.

Démystifier l’Apprenant Moderne

Dans quelle mesure la technologie et les nouvelles préférences en termes d’apprentissage façonnent-elles notre manière d’apprendre aujourd’hui ?

5.  Le rôle des chatbots dans l’apprentissage moderne

Il est fréquent que nous soyons amenés à échanger avec des chatbots (ou agents conversationnels), en particulier lorsque nous avons besoin d’aide pour régler un problème ou si nous avons besoin d’informations supplémentaires.

Grâce à une interface conversationnelle et quelques lignes de code bien développées, les chatbots parviennent à adapter leurs réponses à nos questions de manière à refléter le mode de communication humain. Dans les technologies liées à l’apprentissage, les chatbots peuvent fournir un soutien inestimable au moment où le besoin s’en fait sentir. Ils peuvent ainsi formuler une réponse personnalisée aux questions de l’apprenant, en créant de ce fait une expérience apprenant interactive et exploratoire.

Article(s) complémentaire(s)

WhatsApp, nouvelle arme secrète pour promouvoir l’apprentissage social dans votre entreprise !

6.  Le soutien à la performance dans l’apprentissage moderne

Les professionnels L&D (Apprentissage et Perfectionnement) commettent souvent l’erreur de se concentrer uniquement soit sur la formation, soit sur le soutien à la performance, alors qu’il s’agit de deux choses bien distinctes.

Imaginez que vous soyez sur le point d’assister à une formation pour apprendre à utiliser une nouvelle machine dans laquelle votre entreprise a décidé d’investir. Un mois plus tard, ledit appareil est livré et là, c’est le drame, vous ne vous souvenez plus comment il faut l’utiliser. Pourtant, il n’y a rien d’anormal à cela : si nous ne pouvons pas mettre en pratique ce que l’on nous a enseigné dans les jours qui suivent la formation, nous en oublions rapidement le contenu. Les psychologues parlent du phénomène de la « Courbe de l’oubli ».

Le soutien à la performance est directement lié à la capacité d’un employé à effectuer son travail

Le soutien à la performance est directement lié à la capacité d’un employé à effectuer son travail, c’est pourquoi il est essentiel que les entreprises prennent en compte cette approche dans le cadre de leur stratégie L&D.

« L’utilisation d’outils en ligne de « soutien à la performance » permet à vos équipes d’accéder instantanément à des informations et connaissances en lien avec leur travail, qui auront un impact immédiat sur leur capacité à réaliser les tâches qu’ils ont à accomplir. »

Investir dans le digital

On estime que dans un avenir proche, probablement d’ici 2020, les actifs de la génération Y représenteront près de la moitié de l’effectif mondial, et il ne fait aucun doute qu’ils s’attendront à pouvoir compter sur le digital dans leur travail. L’augmentation du nombre d’employés maîtrisant les nouvelles technologies devrait aider les professionnels RH et L&D à investir dans les bons outils de formation.

Nous pouvons déduire de nos expériences personnelles en tant qu’apprenant que nous retenons davantage d’informations lorsque les contenus d’apprentissage se font l’écho de nos enjeux personnels et répondent à nos besoins présents. Grâce aux nouvelles technologies d’apprentissage, il est désormais possible de répondre de manière réactive et immédiate aux besoins de l’apprenant moderne. Si vous décidez d’investir judicieusement dans des outils d’apprentissage en ligne, vous ne tarderez pas à constater une hausse de l’engagement et une amélioration des performances de vos employés.