Les stéréotypes, de même que les préjugés, sont omniprésents dans notre quotidien, et nous suivent bien évidemment au travail. Or, il arrive qu’ils puissent amener des malentendus et freiner le dialogue entre les personnes, en particulier avec les stéréotypes culturels quand ils se manifestent au sein du modèle de plus en plus répandu de l’équipe multiculturelle.

Les stéréotypes désignent des représentations simplifiées et figées d’une certaine réalité, qu’il s’agisse d’objets, d’idées ou d’individus spécifiques   

1. Les stéréotypes

Les stéréotypes désignent des représentations simplifiées et figées d’une certaine réalité, qu’il s’agisse d’objets, d’idées ou d’individus spécifiques. 

Ces représentations caractérisent généralement un groupe de manière uniforme et préconçue et sont transmises au sein de la société par :

  • l’éducation
  • la classe sociale
  • les courants idéologiques

Ils ont la particularité de durer dans le temps sans être particulièrement remis en cause ou questionnés.  

2. Les préjugés 

Les préjugés quant à eux désignent un jugement sans fondements, souvent hâtif, et qui n’a pas été confirmé par l’expérience. Ces deux phénomènes, s’ils sont omniprésents dans notre quotidien, peuvent donner une image déformée et parfois même infondée de nos interlocuteurs. C’est en particulier vrai des stéréotypes et préjugés culturels, qui tendent à caricaturer une culture donnée, certains d’entre eux datant de plusieurs siècles.  

Brochure Soft Skills Learnlight

Développer les compétences essentielles qui feront votre succès dans le monde du travail moderne

Dans le milieu du travail, les stéréotypes, qu’ils soient culturels ou qu’ils aient pour cible un autre service ou encore la hiérarchie, peuvent rapidement envenimer les relations professionnelles.

Un stéréotype témoigne de l’incompréhension que l’on a de son interlocuteur et de ses contraintes, ce qui ne peut que compliquer la communication entre les deux parties. 

Il existe deux causes majeures de l’omniprésence des stéréotypes : 

  • Fonction identitaire : nous construisons notre identité en définissant ce qui est en-dehors de nous, l’autre, et construisons cette différence en schématisant et en caricaturant autrui. Cela nous permet de valoriser notre propre groupe et nous amène à développer un point de vue naturellement ethnocentré.   
  • Fonction cognitive : notre mode de pensée nous pousse instinctivement à schématiser ce que nous découvrons pour tenter de le comprendre et de le maîtriser, ce qui contribue à la création de stéréotypes. 

Comment bien s’intégrer au sein d’une équipe multiculturelle ?  

Les stéréotypes au travail peuvent amener à adopter un comportement discriminant voire insultant. On parle beaucoup de stéréotypes de genres, mais dans les entreprises de plus en plus mondialisées d’aujourd’hui, les idées reçues qui coûtent le plus cher sont souvent les stéréotypes culturels. Or, il faut absolument les éviter si l’on est amené à travailler au sein d’une équipe multiculturelle.  

Article(s) complémentaire(s)

Expatriés LGBT : 7 questions à poser absolument avant d’accepter un poste à l’international

5 raisons pour lesquelles la diversité et l’inclusion sont l’affaire de tous

Entretenir des stéréotypes empêche dans un premier temps d’établir avec ses interlocuteurs une communication fluide. La multiplication des malentendus peut dégénérer en situation de conflit et dégrader l’environnement de travail, altérant ainsi les performances de l’équipe. 

Au contraire, avoir l’instinct de questionner ses stéréotypes et de les remettre éventuellement en cause permet de développer une ouverture d’esprit indispensable à la compréhension des contraintes de ses collaborateurs. La curiosité à l’égard de cultures différentes permet enfin de développer son intelligence culturelle et de communiquer beaucoup plus efficacement avec ses collaborateurs d’autres cultures.  

L’intelligence culturelle est sans doute encore plus indispensable chez les managers et chez les dirigeants à l’international

Comment fuir les stéréotypes quand on dirige une équipe multiculturelle ? 

L’intelligence culturelle est sans doute encore plus indispensable chez les managers et chez les dirigeants à l’international.

Un leader amené à diriger des collaborateurs de cultures variées et qui n’aurait pas pris soin de développer son intelligence culturelle est susceptible de rencontrer de grandes difficultés. Il parait en effet compliqué de montrer efficacement la voie à ses collaborateurs de cultures différentes sans adopter un mode de communication qu’ils comprennent et sans avoir conscience de leurs attentes et de leurs besoins.  

C’est pourquoi il est recommandé à tous les dirigeants internationaux d’avoir une connaissance approfondie des variations de contrat psychologique, de modes de communication ou encore de style de leadership à travers les cultures.