Pour de nombreux professionnels RH et L&D, l’engagement de l’apprenant est devenu une obsession. L’apprenant moderne se caractérise par une démultiplication des motifs de distraction, une charge de travail toujours plus importante et des exigences fluctuantes. C’est pourquoi il est aujourd’hui de plus en plus difficile d’améliorer ou même de maintenir l’engagement de l’apprenant. Cependant une solution peut être apportée à ce problème, via une approche d’ingénierie pédagogique et de contenus d’apprentissage qui est aujourd’hui sur toutes les lèvres mais demeure cependant largement incomprise : le microlearning.

Tout savoir sur ce que n’est pas le Microlearning

Vous ne pouvez pas prendre des contenus d’apprentissage existants, les redécouper en modules plus courts et essayer de les faire passer pour du microlearning. Ce n’est pas parce que le contenu est présenté dans un format plus court qu’il peut être considéré comme du microlearning.

Démystifier l’Apprenant Moderne

Dans quelle mesure la technologie et les nouvelles préférences en termes d’apprentissage façonnent-elles notre manière d’apprendre aujourd’hui ?

Cela ressemble peut-être à du microlearning mais ce n’en est pas. Donc soyez sur vos gardes lorsque vous vous trouvez confronté à cette forme déguisée de contenus.

Pour résumer, le microlearning n’est pas :

  • Des contenus d’apprentissage de format long redécoupés en modules courts
  • Un autre nom pour désigner un extrait court de contenu d’apprentissage
  • Un simple extrait de texte ou de document
  • Une ressource qui n’a pas été conçue pour être apprise, intégrée et mémorisée

Tout savoir sur ce qu’est le Microlearning

Ce qu’il faut savoir sur le microlearning, c’est qu’il s’agit de contenus de formation personnalisés conçus dans des formats courts à caractère pédagogique ou informatif.

Ces contenus d’apprentissage ont été spécifiquement conçus de A à Z en fonction de critères clairement définis pour correspondre aux caractéristiques du microlearning, à savoir des contenus courts, vifs, concentrés et engageants, alignés sur les objectifs d’apprentissage globaux de votre entreprise.

Le microlearning se doit d’être :

  • Facile d’accès
  • Facile à utiliser
  • Visuellement attractif
  • Conçu pour les utilisateurs (UX)
  • Facile à exploiter

Démystifier l’Apprenant Moderne

Dans quelle mesure la technologie et les nouvelles préférences en termes d’apprentissage façonnent-elles notre manière d’apprendre aujourd’hui ?

En principe, chaque module de microlearning peut durer entre 60 secondes et 10 minutes au grand maximum. Il fournit à l’apprenant des contenus d’apprentissage pertinents dans un format attractif et digeste, permettant de donner des conseils et d’introduire des activités et des ressources pédagogiques afin de garantir que les objectifs d’apprentissage soient effectivement atteints.

L’apprenant décide de ce qu’il veut apprendre et à quel moment, ce qui peut avoir un impact positif et ainsi améliorer son engagement.

Les vidéos, podcasts, enregistrements et quiz en ligne font partie des formats innovants qui sont déployés dans le cadre de ces cours impliquant le microlearning.

Pour résumer, le microlearning c’est :

  • Du contenu pédagogique en ligne conçu spécifiquement pour répondre aux attentes des apprenants en matière d’apprentissage
  • Du contenu segmenté et autonome
  • Du contenu conçu pour obtenir un résultat pédagogique précis
  • Des modules courts (compris entre 60 secondes et quelques minutes)
  • De l’apprentissage parfois informel

Microlearning : comment améliorer l’engagement de l’apprenant

Les cours traditionnels en face-à-face ont régné en maîtres sur le monde de la formation pendant un long moment. Ils continueront d’occuper une place de choix au sein des formations professionnelles et devraient toujours représenter une part non négligeable de toute bonne stratégie de formation en entreprise.

S’ils s’illustrent par des avantages incontestables, ils présentent également de nombreux inconvénients et notamment la nécessité de se rendre physiquement sur place à une date et à une heure données.

Cela interrompt invariablement le cours de la journée ou de la semaine de travail et peut contribuer à créer de la négativité entre les apprenants.

On obtient la réaction opposée lorsque l’accès à l’apprentissage est facilité et que ce dernier est livré dans un format désormais intuitif pour quiconque possède un smartphone, c’est-à-dire plus de deux milliards d’entre nous !

Le microlearning est l’antidote qui viendra à bout du désengagement de l’apprenant.

Le microlearning est l’antidote qui viendra à bout du désengagement de l’apprenant. Il y remédie en utilisant des éléments faciles à comprendre tels que les listes à puce, les jeux, les quiz et les graphiques afin d’augmenter l’engagement de l’apprenant.

Microlearning : la meilleure façon d’apprendre pour notre cerveau

Dans son livre intitulé Comprendre la Psychologie occupationnelle et organisationnelle (Understanding Occupational and Organizational Psychology), Lynne Millward affirme que les informations que perçoit notre cerveau peuvent être comprises avec efficacité lorsqu’elles sont fragmentées.

Les modules de microlearning conviennent parfaitement à notre cerveau qui s’avère plus performant lorsqu’il traite de petites grappes d’informations plutôt qu’un énorme ensemble de données.

La compréhension semble constituer un bon objectif dans le monde de la formation professionnelle. Le fait d’aider les apprenants à comprendre quelque chose est indispensable pour qu’ils puissent appliquer ensuite ce savoir dans des situations qui leur sont propres. Le but étant qu’ils commencent à l’utiliser dans leur réflexion critique et enfin résoudre des problèmes dans le cadre de leur travail.

Microlearning : répondre aux besoins de l’apprenant moderne

Nous sommes tous des Apprenants Modernes, submergés de travail, distraits et impatients.

Nous sommes tous des Apprenants Modernes, submergés de travail, distraits et impatients. Notre manière d’appréhender l’apprentissage et d’y avoir accès s’est métamorphosée au cours de ces dernières années. C’est pourquoi les professionnels RH et L&D se doivent de nous fournir de nouvelles voies d’accès innovantes à l’apprentissage afin que nous puissions monter en compétences.

De nouvelles initiatives pédagogiques doivent être prises afin de répondre aux défis clés posés par l’apprenant moderne :

  • Le manque de temps
  • Des attentes élevées quant à la pertinence et la qualité des contenus
  • Des attentes élevées en termes d’expérience utilisateur (UX) et de visuels

Microlearning : un nouvel horizon

Le microlearning ne se limite pas à la production de contenus d’apprentissage de format court pouvant être facilement consommés sur n’importe quel appareil. Il s’agit également de contenus susceptibles de booster les performances lorsque cela est nécessaire. Comme le disait Josh Bersin, auteur d’un excellent rapport sur l’apprenant moderne intitulé « Meet the Modern Learner », le microlearning répond à la requête suivante : « J’ai besoin d’aide immédiatement ».

Article(s) complémentaire(s)

7 stratégies d’apprentissage vidéo efficaces

Le microlearning permet aux apprenants d’évoluer à leur propre rythme, tout en ayant la possibilité de retourner en arrière et de revenir sur des notions complexes aussi souvent que cela est nécessaire.

A mesure que des connaissances nouvelles sont introduites via des modules courts, les apprenants ne courent pas le risque de se trouver submergés par une avalanche d’informations.

Le fait de combiner le microlearning et l’apprentissage social peut également s’avérer payant. Ces deux solutions proposent des contenus courts, accessibles et personnalisés dont l’apprentissage s’effectue en dehors de ce que l’on peut appeler les voies traditionnelles de la formation.

Sans compter que lorsque les apprenants partagent des informations, idées, impressions et analyses relatives à ce qu’ils apprennent via du microlearning, cela rend l’expérience d’apprentissage beaucoup plus riche et intense.