Si vous vous consacrez à l’apprentissage en milieu de travail ou que vous connaissez quelqu’un qui travaille dans ce domaine, vérifiez que vous avez bien dans votre poche l’un de ces petits rectangles noirs incontournables et que vos collègues tapent sur un clavier raccordé à un moniteur. Ce simple rappel vous confirmera que vous vivez dans un monde où les personnes utilisent la technologie au bureau. Et si vous voyez ces choses autour de vous, c’est que vous êtes prêt à moderniser l’apprentissage en milieu de travail.

Première étape : le changement de mentalité

A présent, pensez à la façon dont vous recevez la plupart de votre apprentissage en milieu de travail. Visualisez la scène. Une salle de taille moyenne à grande, avec des chaises et des tables tournées vers un tableau blanc, une présentation Powerpoint et un formateur.

Curieusement, le seul élément technologique de la pièce est contrôlé par le formateur alors que vous-même utilisez sans doute un stylo et un bloc de papier. Ce n’est pas très moderne, non ?

Parlons d’abord du goût actuel des personnes

Le binge-watching semble être une pratique très en vogue. Soixante-dix pour cent des Américains s’adonnent en effet à ce visionnage boulimique de séries télé et les 14-25 ans préfèrent le streaming et les services comme Netflix aux modes de télédiffusion habituels, au câble ou à la télévision satellite.

Le binge-watching consiste à télécharger un coffret de votre série préférée et à regarder les épisodes les uns à la suite des autres jusqu’à saturation. C’est la façon dont beaucoup de personnes consomment à présent le divertissement audiovisuel. Fini l’ancien mode linéaire et hautement normatif établi jadis par les diffuseurs.

Démystifier l’Apprenant Moderne

Dans quelle mesure la technologie et les nouvelles préférences en termes d’apprentissage façonnent-elles notre manière d’apprendre aujourd’hui ?

Les spectateurs disposent de plus de choix. S’ils ne sont pas convaincus par une série, leurs possibilités de changer de programme sont accrues. Selon Bersin by Deloitte, il en va de même pour l’Apprenant Moderne qui donnera entre 5 et 10 secondes à un contenu pour capter son attention.

Ces apprenants se procurent également leur propre contenu d’apprentissage. Plus de 70 % d’entre eux utilisent un simple moteur de recherche pour trouver du matériel, tandis que 50-60 % recourent à des formations en ligne.1

Ce serait une véritable réussite si les entreprises pouvaient collaborer avec ces moteurs de recherche, guider les apprenants autodidactes et les orienter vers un contenu en ligne personnalisé qui les intéresse. Ce contenu serait soigneusement préparé par leur employeur ou le prestataire de la formation.

L’Apprenant Moderne montrera la voie

Si l’apprentissage en milieu de travail a besoin d’être modernisé, chaque personne œuvrant dans le domaine de l’apprentissage et du perfectionnement ou des RH doit comprendre ce qu’est l’apprentissage. Si ce n’est pas déjà fait, il est temps d’aller à la rencontre de l’Apprenant Moderne, un professionnel qui apprend sur le tas en utilisant une technologie favorisant son autonomie et perfectionnement, le tout via une approche professionnelle en matière de développement. L’Apprenant Moderne a d’ailleurs changé au cours de ces dernières années.

[Les Apprenants Modernes] ne peuvent dédier que 1 % de leur temps de travail hebdomadaire à la formation et au perfectionnement formels

Il allume son smartphone 9 fois par heure, réalise 30 % de son travail à l’extérieur de l’entreprise et utilise de plus en plus ses dispositifs mobiles pour trouver des réponses en temps réel aux problèmes.

Or, ces mêmes employés ne peuvent dédier que 1 % de leur temps de travail hebdomadaire à la formation et au perfectionnement formels 2, soit environ 24 minutes dans une semaine standard de 40 heures !

Article(s) complémentaire(s)

6 tendances incontournables de la Formation Professionnelle aujourd’hui

Monde de la formation : quelles sont les dernières tendances ?

Cela reste suffisant pour utiliser des approches d’apprentissage modernes en milieu de travail pour développer ses capacités et compétences. Cependant, il est indispensable d’avoir le « bon kit », autrement dit le contenu et le système pour assurer ce type d’apprentissage. Il convient également de dire que la classe traditionnelle ou l’expérience d’e-learning en soi ne satisfont pas toutes les attentes des Apprenants Modernes.

Donc où peuvent-ils trouver ce dont ils ont besoin ? Votre travail personnel commence là !

Créer une culture du binge-watching avec un contenu d’apprentissage en ligne et moderne

Revenons à ce concept de « visionnage boulimique ». En effet, il peut nous servir à comprendre comment le secteur de l’apprentissage et du perfectionnement peut détourner une tendance de la culture populaire pour encourager une consommation motivée de contenus de formation.

Si les programmes de formation et les outils de développement sont disponibles à la demande et conçus pour satisfaire les besoins de l’individu ou du « public d’apprenants », alors le binge-learning a toutes ses chances. Les apprenants pourront parcourir facilement et d’une traite la formation comme ils pourraient regarder entièrement la dernière saison de Game of Thrones.

Mais cela ne fonctionne que si l’apprentissage et le perfectionnement sont mobiles, à la demande, collaboratifs, ciblés et qu’ils permettent aux apprenants de réaliser des choix personnels.

Quel futur pour l’apprentissage en milieu de travail ?

La modernisation de l’apprentissage en milieu de travail est aisée si nous joignons la technologie déjà présente autour de nous à une approche favorisant l’autonomie de nos apprenants.

Les dispositifs portatifs sont l’une des modalités pour offrir cette formation à votre équipe. Il n’est plus question ici de se reposer uniquement sur un formateur présentiel. La source de la formation doit comprendre une série d’outils préparée, des séances à distance avec le formateur, de la recherche, des articles, voire des cours complets.

La formation présentielle restera un élément important de cette formation modernisée

La formation présentielle restera un élément important de cette formation modernisée, mais vos apprenants auront la possibilité d’assimiler des volumes importants de leur programme d’apprentissage au cours pendant leur temps libre.

Moderniser l’apprentissage signifie également donner de l’autonomie aux participants afin qu’ils réalisent eux-mêmes leur apprentissage et perfectionnement au lieu de laisser ce soin aux équipes RH et formation. L’objectif est d’assurer la formation partou, de viser un rendement stratégique et d’implanter un processus continu sans contraintes temporelles.

Parfois, l’évolution exige vraiment une révolution. Est-ce perturbant ? Peut-être. Mais le passage aux approches d’apprentissage modernes est inévitable. Vous pouvez rester dans le sillage de cette tendance… ou bien surfer sur la vague du changement comme un pionnier de l’apprentissage.

1 Meet the Modern Learner, Bersin by Deloitte
2 Meet the Modern Learner, Bersin by Deloitte