Rentrée de janvier : tout savoir sur les bonnes résolutions de la loi « Avenir Professionnel »

C’est une nouvelle année qui commence, le chapitre d’une nouvelle décennie qui s’ouvre et c’est pour tout le monde le temps des bonnes résolutions… Y compris pour la formation professionnelle, dont la réforme se poursuit en 2020 ! Découvrez dans cet article les dernières mesures en vigueur, tant en lien avec le Compte Personnel de Formation (CPF) qu’avec les autres dispositifs de la loi.

Appli CPF : quel bilan début 2020 ?

Avant de passer en revue les nouveautés de 2020, il n’est pas inutile de s’attarder un instant sur un moment fort de l’année passée pour Muriel Pénicaud, Ministre du Travail.

La grande mesure de la fin 2019 a été le lancement de l’application MonCompteFormation – communément appelée Appli CPF – en novembre dernier. Cette dernière permet à tous les salariés d’accéder en quelques clics à leur Compte Personnel de Formation pour consulter leur solde d’heures (en euros), sélectionner une formation et la payer en ligne.

eBook : Le CPF et le RH

Comprendre le dispositif pour mieux former les collaborateurs

Or, le bilan de cette initiative est déjà très positif : pas moins de 32 000 formations ont déjà été validées depuis le lancement de l’application le 21 novembre dernier. Téléchargée plus de 600 000 fois, 50 000 dossiers ont été ouverts au mois de décembre. Le gouvernement ne compte d’ailleurs pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’il vise le million d’utilisateurs par an.

Téléchargée plus de 600 000 [l’appli CPF] fois, 50 000 dossiers ont été ouverts au mois de décembre

Le succès de l’appli CPF se poursuit donc en ce début d’année, qui va en outre compter trois nouvelles mesures.

1. Réforme de la formation professionnelle : 3 changements majeurs d’opérateurs

Parmi les nombreuses évolutions initiées par la loi sur la liberté de choisir son avenir professionnel, on constate trois changements d’acteurs en ce début d’année 2020 :

  • Le financement du CPF est définitivement confié à la Caisse des Dépôts et non plus aux OPCA
  • Le financement de l’apprentissage relève désormais des branches professionnelles ou de France Compétences
  • Le CPF de transition est financièrement pris en charge par les ATpro (Associations Transition pro), dix-huit structures qui ont été agréées au 1er janvier 2020

eBook : Le CPF et le RH

Comprendre le dispositif pour mieux former les collaborateurs

2. Le CEP, mesure phare de la rentrée 2020

A partir de janvier 2020, chaque salarié peut bénéficier dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle d’un accompagnement personnalisé, gratuit et confidentiel du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP).

Cet organisme a tout d’abord pour vocation d’écouter et d’analyser la situation des actifs qui le contactent, puis de construire avec eux, et s’ils le souhaitent, un plan d’action afin d’atteindre leurs objectifs en matière d’avenir professionnel.

A partir de janvier 2020, chaque salarié peut bénéficier dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle d’un accompagnement personnalisé, gratuit et confidentiel

Tout employé a dès lors la possibilité de se faire conseiller sur son évolution professionnelle, sa montée en compétences, un éventuel changement de poste, un projet de reconversion, un changement d’entreprise ou tout autre aspect de son parcours professionnel. 

3. Faciliter la transition professionnelle dès janvier 2020

Le CPF de transition est définitivement mis en place en ce début d’année et permet aux salariés qui le désirent de monter un projet de reconversion afin de changer de profession. Certaines conditions sont à respecter, telles qu’une ancienneté de vingt-quatre mois, dont douze au sein de l’entreprise.

Objectif ultime : prendre en main son avenir professionnel

Ces trois nouvelles mesures, de même que l’application MonCompteFormation évoquée précédemment, visent un même objectif : donner les moyens aux salariés de prendre en main leur avenir professionnel et d’être à la fois plus autonomes et plus responsables.

La réforme de la formation professionnelle tend ainsi à permettre plus de liberté et de créativité pour les salariés en termes de carrière. Elle souhaite également les aider à s’adapter à l’internationalisation du marché de l’emploi et aux bouleversements technologiques de ces dernières décennies.

Ces divers facteurs poussent plus que jamais les employés à actualiser régulièrement leurs compétences et à faire preuve d’agilité. La réforme de la formation professionnelle se propose donc de leur fournir les outils dont ils ont besoin pour optimiser efficacement leur employabilité.

eBook : Le CPF et le RH

Comprendre le dispositif pour mieux former les collaborateurs

Le top 4 des formations les plus demandées enfin révélé !

Ce début d’année 2020 a enfin été l’occasion de suivre l’évolution des formations les plus recherchées grâce aux nombreux dossiers lancés via l’application MonCompteFormation. Or, les tendances se confirment et ne diffèrent guère de l’année précédente avec le classement suivant :

  1. Le Permis B
  2. Le Bilan de compétences
  3. L’aide à la création d’entreprise
  4. Les formations en langues

Les formations linguistiques – et notamment en anglais – continuent ainsi de figurer parmi les plus demandées en France, ce qui paraît tout à fait cohérent dans le contexte mondialisé actuel. L’occasion peut-être de prendre à votre tour une bonne résolution et de vous pencher sur la stratégie linguistique de votre organisation !