Nous avons beaucoup parlé de l’apprentissage inversé : en quoi il consiste, pourquoi il fonctionne et comment il permet à votre entreprise de faire des économies sur ses programmes de formation. Mais l’apprentissage inversé est-il fait pour votre entreprise ? Avant de faire le grand saut et d’adopter cette approche formative, vous devez vous assurer que votre entreprise est prête à basculer.

Passer par une approche formative inversée peut impliquer plus qu’une restructuration de vos programmes de formation ; cela peut demander une réflexion sur l’apprentissage dans votre entreprise. Cependant, la bonne nouvelle est qu’en optant pour l’apprentissage inversé, vous irez non seulement vers un modèle de formation plus rentable mais aussi vers une manière d’apprendre plus efficace.

Pour évaluer si votre entreprise est prête à basculer, voici trois questions qui vous aideront à mieux connaître votre vision de la formation en entreprise.

1. Votre formation en entreprise consiste-t-elle en un simple transfert de connaissances ?

Dans les programmes de formation traditionnels, l’apprentissage se définit généralement comme un transfert de connaissances. Une « lacune dans les connaissances » est identifiée et des formateurs qualifiés sont engagés pour transférer cette connaissance à vos employés.

Les programmes de formation traditionnels consistent souvent dans des séances où les formateurs rencontrent des groupes d’employés auxquels ils transmettent un savoir.

Mais est-ce la meilleure manière d’apprendre ? Nous savons que nous n’apprenons pas forcément quelque chose en l’entendant une seule fois, y compris si nous avions compris les propos du formateur sur le moment. Combien de fois vous êtes-vous déjà dit, exaspéré : « Mais je leur ai déjà dit cela la semaine dernière ! Pourquoi n’ont-ils pas adopté la nouvelle façon de faire ?! »

Démystifier l’Apprenant Moderne

Dans quelle mesure la technologie et les nouvelles préférences en termes d’apprentissage façonnent-elles notre manière d’apprendre aujourd’hui ?

Pour que l’apprentissage soit assimilé, nous avons souvent besoin d’entreprendre des tâches exigeant un processus cognitif de haut niveau, c’est-à-dire des tâches requérant une application, une analyse, une évaluation et une synthèse. Impliquer vos employés dans ce genre d’activités pendant leur formation favorise l’acquisition de connaissances et la compréhension. Ceci débouche sur une expérience d’apprentissage plus approfondie et une modification plus durable du comportement.

Pour que l’apprentissage soit assimilé, nous avons souvent besoin d’entreprendre des tâches exigeant un processus cognitif de haut niveau, c’est-à-dire des tâches requérant une application, une analyse, une évaluation et une synthèse.

Comme l’apprentissage inversé prépare les apprenants en leur fournissant un contenu avant leurs séances de formation (virtuelles ou face-à-face), il libère du temps dans la salle de formation physique ou virtuelle pour les types de tâches réclamant un processus cognitif de plus haut niveau et unecréation du savoir.

L’apprentissage inversé bien conçu peut également matérialiser cette approche à travers l’élaboration d’un contenu de formation donné au cours d’une préséance. Si vous êtes convaincu que la formation en entreprise dépasse le cadre du simple transfert de connaissances, alors vous êtes prêt pour l’apprentissage inversé.

2. Votre entreprise valorise-t-elle les compétences de pensée critique et résolution de problèmes ?

Inverser votre formation libère du temps pour des activités au cours desquelles les employés mettront en pratique et appliqueront leurs nouvelles compétences, tout en réfléchissant sur leur apprentissage. Ce type d’apprentissage par l’expérience est plus efficace que la formation traditionnelle. De même que vous n’enseigneriez pas à quelqu’un à faire du vélo avec une présentation Powerpoint, parler à quelqu’un de la théorie est rarement le meilleur moyen de transmettre des compétences professionnelles.

Article(s) complémentaire(s)

10 choses à savoir au sujet de l’apprentissage inversé

Formation Professionnelle : les 10 tendances pour 2018

Cinq façons d’accélérer la formation avec la classe inversée

Dans une large mesure, utiliser le temps de la séance pour faire travailler vos employés sur des études de cas et des activités collaboratives les aide non seulement à apprendre plus efficacement la compétence spécifique en se formant, mais développe aussi grandement les compétences critiques nécessaires.

Les responsables des RH sont de plus en plus sensibilisés au fait que les employés d’aujourd’hui ont besoin d’une formation qui stimule les compétences de pensée critique.

Dans un monde où la « connaissance » circule continuellement dans nos dispositifs portables, la formation qui se concentre uniquement sur l’acquisition de faits et connaissances devient rapidement obsolète.

Les employés ont besoin de construire des compétences en résolution de problèmes et pensée critique pour pouvoir naviguer et évaluer la fiabilité des informations disponibles. Si votre entreprise reconnaît l’importance de favoriser ces types de compétences, alors inverser votre apprentissage peut vous aider à y parvenir.

3. Votre entreprise promeut-elle une culture de formation ou une culture d’apprentissage?

Stephen Gill identifie deux types de cultures au sein des entreprises. Dans une culture de formation, l’entreprise estime, en général, que la responsabilité de l’apprentissage incombe aux ressources humaines et aux formateurs recrutés par celles-ci.

Les responsables identifient les compétences et connaissances manquantes. Les formateurs guident le processus d’apprentissage en transférant ce savoir aux employés. Le contrôle sur l’apprentissage est centralisé et les employés étudient ce qu’on leur dit d’étudier, au moment fixé. La motivation intrinsèque pour terminer toute la formation est plutôt faible car les employés n’ont pas le sentiment d’avoir la mainmise sur leur apprentissage.

Si votre entreprise a une culture d’apprentissage ou n’est pas loin de l’avoir, c’est que vous êtes prêt à basculer.

Une entreprise avec une culture d’apprentissage est sensiblement différente. Dans ce cas, la responsabilité de l’apprentissage est partagée avec les employés. On attend d’eux, grâce au soutien de leurs responsables, qu’ils recherchent activement les connaissances et compétences dont ils ont besoin. Puis, les connaissances et compétences sont partagées librement parmi les employés.

Les employés ont un accès à la formation. Ils peuvent se voir allouer un budget de formation qu’ils dépenseront à leur guise pour obtenir les compétences qu’ils estiment nécessaires à leur travail. L’apprentissage et le perfectionnement personnel sont encouragés et récompensés. Les employés sont motivés car ils prennent le contrôle de leurs propres parcours d’apprentissage.

Si votre entreprise a une culture d’apprentissage ou n’est pas loin de l’avoir, c’est que vous êtes prêt à basculer. L’apprentissage inversé donne de l’autonomie aux employés en leur permettant de prendre le contrôle de nombreux aspects de leur formation et personnaliser eux-mêmes leurs parcours d’apprentissage. En laissant vos employés assumer la responsabilité de leur propre apprentissage et perfectionnement, leur motivation pour apprendre et développer des compétences sera élevée et vos programmes de formation en entreprise seront efficaces et rationnels.